Une approche tête-coeur-corps des apprentissages
Le coin zen dans la classe

Pourquoi un coin zen dans la classe ?

Le "coin zen" que je propose à mes élèves et qui a vocation à évoluer, a été pensé pour :

  • aider les élèves à identifier leurs besoins et 
  • à trouver de quoi les satisfaire (au moins symboliquement).

Il va aussi servir à leur proposer des outils pour :

  • apprendre à réguler leurs émotions et leur stress. 

Ce coin est à disposition des élèves a priori à tous moments. 

Quelques règles sont nécessaires pour le bon déroulement du cours en parallèle. Dès qu'ils en ressentent le besoin, les élèves me font un petit signe discret pour y accéder. Ils ne peuvent y aller qu'un seul à la fois, 5' maximum et avec discrétion pour ne pas déranger le bon déroulement du cours. Ils devront aussi bien sûr respecter le matériel mis à disposition de tous. Puis, après avoir fait leur petite pause zen, ils reviendront avec la même discrétion à leur place.


A quoi ressemble-t-il ?

Il y a beaucoup de façons de créer un "coin zen" dans une classe. C'est parfois peut-être plus facile en école qu'en collège ou lycée car l'enseignant dispose entièrement de sa propre salle. Dans le cadre du collège, on est malheureusement amené à changer de salles et/ou les partager, il n'est donc pas toujours possible de l'aménager comme on le voudrait. Aussi, en ce qui me concerne, le "coin zen" que je propose se résume à une petite étagère au fond de la salle que j'utilise le plus souvent (voir photo ci-dessous)

Quelles activités sont-elles proposées ?

  • Des bons à détacher

C'est une première cette année. Ces bons ont vocation à aider les élèves à identifier leurs besoins et symboliquement à les satisfaire a minima partiellement avec une jolie petite étiquette.

  • Des bons de colère

L'écriture peut se montrer un outil efficace contre la colère : mettre en mots l'émotion ou ce qui la déclenche, puis déposer ces mots quelque part permet, au moins momentanément de se rendre plus disponible pour les apprentissages. Si une situation a induit de la colère chez un élève avant de rentrer en classe, il peut prendre quelques minutes pour prendre un bon de colère, exprimer sa colère en chiffonnant, déchirant, jetant ce bon de colère et mieux : de raturer, griffonner dessus avant l'objet de sa colère.

  • Des mandalas

Plusieurs styles de mandalas sont également à disposition pour les élèves qui ont besoin de calme et/ou besoin de se recentrer. 

  • Une boite à pensées positives 

Cette boite est remplie de mots d'élèves pétillants et encourageants. Un élève qui n'a pas le moral peut aller piocher dedans pour trouver un peu de réconfort et des ondes positives.

  • Une boite à citations inspirantes

Cette boite contient les citations qui ont servi d'introduction aux classes virtuelles pendant le confinement (voir ici). 

  • Une boite attrape-soucis, c'est à dire une boite pour déposer ses préoccupation

La boite attrape-soucis peut servir pour se décharger des bons de colères ou de papiers sur lesquels les élèves auront déposé les préoccupations qui trainent en tête et empêchent de se concentrer.

  • Des fiches pauses actives

Ces petites fiches reprennent les exercices pratiqués en classe par exemple (mise au calme des esprits, respirations, pratiques corporelles pour dénuer les tensions). Si besoin, les élèves pourront aller piocher dedans.

  • Des challenges de gratitude

Des challenges à réaliser pour eux, pour les autres ou pour l'environnement.Livre Rebecca Shankland p 123 et 124...

Des études de psychologie positive montrent que la gratitude a des effets positifs sur la mémoire, le traitement de l'information et la résolution de problèmes... N'hésitons pas davantage pour la cultiver :-) D'ailleurs, quels sont vos trois kifs aujourd'hui ?

Coin zen : une simple étagère

Bons à détacher

Bons de colère

Boites attrape-soucis et +++

Citations inspirantes

Mandalas

Pauses récréatives

Challenges de gratitude


Des initiatives d'élèves

  • Surprise

Un jour, sur l'étagère de ce coin zen, j'aperçois un petit quelque chose... je croyais à un papier qui trainait et en m'approchant, je m'aperçois que ce n'est pas le cas. Sur une feuille de classeur verte, pliée comme un présentoir, un joli dessin fleuri avec une signature anonyme. J'ai adoré cette petite graine qui pousse semée par un élève.

Petit à petit ce coin zen prend vie aussi par les actions spontanées des élèves.

Merci à cet élève anonyme pour ce petit cadeau !